Parce que le « sauvage » évoque un sentiment de liberté, assimilé à une animalité que l’humain n’a eu de cesse de repousser.

Un caractère qui se veut instinctif et spontané, révélant l’authenticité qui paradoxalement, attire sans trop l’avouer, les désillusions d’un monde valorisant l’avoir et le paraître, entravant le désir timide de se laisser sincèrement Être.

Inspirée par la rencontre d’autres cultures en voyage et le besoin de donner du sens à mon travail à travers une démarche éthique, « La Tribu des Sauvages » se veut être l’accomplissement de réalisations audiovisuelles en collaboration avec des acteurs du développement durable.

Suite au documentaire long-métrage « Amazonia, voyage en terres indigènes », je réalise actuellement des films institutionnels et d’évènementiel, documentaires et clips musicaux.

Basée à Chamonix en Haute-Savoie, je me déplace souvent entre Genève et Paris. Et là où le vent me porte au fil des rencontres.

Alors si ces mots font résonner en vous une certaine sensibilité:

<< écologie – développement durable – droits humains – féminisme – anthropologie – sociologie – géopolitique – art – théâtre – danse – voyage – éthique – mieux-être – bienveillance >>

… nous avons des atomes crochus.

Au plaisir de vous lire !

Après un BTS NRC (Négociation et Relation Clientèle) et quelques années d’expériences dans le secteur du prêt-à-porter, période durant laquelle j’ai pris le temps de voyager, j’ai ressenti le besoin de me réorienter vers un domaine qui m’avait toujours attiré mais qui me paraissait bien difficile d’accès: le monde de l’audiovisuel.

Consciente de la nécessité d’agir, de me sentir active et convaincue que la motivation est maîtresse dans l’art d’accomplir ses rêves, j’ai décidé d’allier mes aspirations de voyage et de
film en partant 6 mois en Amazonie afin de réaliser en amateure mon premier documentaire autoproduit.
Ce projet m’a permis par la suite d’avoir le financement d’une formation continue en audiovisuel à l’école ESRA, à Paris, via le Fongecif (Droit Individuel de Formation).

Après avoir terminé la postproduction de mon documentaire, je suis aujourd’hui à mon compte en créant l’entreprise «La Tribu des Sauvages».

Langues

– Français natif

– Anglais (conversations professionnelles)

– Portugais (conversations intermédiaires)

– Espagnol (conversations basiques)

Compétences

– PRÉPRODUCTION

Repérage des lieux, écriture, découpage technique

– PRODUCTION

Réalisation et cadrage + prise de son légère, interviews

– POSTPRODUCTION

Montage (suite Adobe)

Matériel

– IMAGE:

-2 boitiers Panasonic GH5  + 7-14 mm f2.8 + 12-35 mm f2.8 + 40-150 mm f2.8 + 42,5 mm f1.7

– SON:

Zoom H4n + micro cravate Sennheiser AVX-ME2, micro Sennheiser MKE 600

– STABILISATION:

2 trépieds + stabilisateur électronique Zhiyun + slider 1m

– LUMIÈRE: Panneau LED 40×40 cm + minette LED + réflecteur